A la découverte du Gravel en Espagne

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

En ce mois de Novembre c’est du côté de l’Espagne et de Gérone que nous lançons nos premiers stages – séjours de la saison 2019-2020.

Mais cette fois ce n’est pas sur la route mais bien sur les chemins catalans que nous avons posé nos roues. En effet après avoir effectué notre premier stage de l’année 2019 dans le secteur, et un nouveau en Mars 2020, nous sommes de retour dans cette magnifique région.

Avec notre camp de base près de Banyoles, nous sommes parfaitement placé pour partir directement sur les chemins de la Catalogne avec nos vélos de Gravel.

Qu'est ce que le gravel ?

Pratique issue du continent Américain, le Gravel est un mélange de VTT, Route, Cyclo-cross.

Permettant de rouler sur toutes les surfaces, les vélos de Gravel permettent de pouvoir passer d’une partie d’asphalte à une partie en sous bois ou sur un chemin facilement et ceci avec une fluidité très agréable.

Les différents choix de largeur de pneus, type de pneus, pressions, transmissions permettent d’avoir un large panel d’utilisation possible avec ce type de vélo.

 

Rocacorba cycling

Pour ce séjour nous logions à Banyoles, dans un magnifique domaine datant du 17ème siècle.

Les participants avaient la possibilités de louer des vélos de gravel de la marque 3T sur place, ce qui permet d’être dans de parfaite condition pour découvrir cette nouvelle discipline.

Le lavage des vélos et l’entretien sont également pris en charge comme pour l’ensemble de nos séjours. 

Si besoin les pneus peuvent être changés suivant le profil et parcours de la journée et les pressions bien évidemment adaptés.

 

Gravel à Gérone

Deux des objectifs de ce séjour étaient de pouvoir proposer une initiation à la pratique du Gravel pour les novices dans des conditions favorables et une découverte d’une région riche en ressources pour les cyclistes habitués à cette pratique.

 

Nous avons donc effectués 3 sorties, avec des distances allant de 60km à 90km et des dénivelés compris entre 700m et 1600m. Les moyennes étaient comprises entre 18 et 22km/h.

Des départs différés pour permettre à chacun de rouler à son rythme sur  une bonne partie du parcours et de se retrouver pour terminer les séances ensembles.

 

Nous avons donc pu rouler sur des belles portions plates, sur des chemins, des sentiers plus ou moins techniques, des passages avec des pierres, sur des portions très pentus en sous bois ou en allant plus dans les terres avec des montées plus longues, dévaler de belles descentes plus ou moins techniques et rouler sur quelques portions de route, car c’est aussi cela l’avantage du Gravel.

Ce qui a permis en 3 jours d’avoir une image assez large des terrains qu’il est possible de rencontrer et de pratiquer avec un vélo de Gravel.

Le climat de Gérone permettant de rouler en ce mois de Novembre avec des températures certes fraiches en début de sortie, mais très agréable à l’approche de la mi-journée (10-12 degrés). 

La neige accrochée sur les sommets des Pyrénées, reste à notre vue sur de nombreux passages.

Garder de l'énergie durant les sorties

Durant ce séjour Gravel, les participants on pu se rendre compte des différents efforts qui composent cette pratique.

En effet il y a de nombreux changements de rythme pour pouvoir passer les parties courtes et raides, de nombreuses relances dans les parties techniques, mais aussi des efforts intenses et prolongés dans les portions montantes qui suivant le terrain sont obligées d’être grimpées en restant assis sur la selle pour garder de l’adhérence sans déraper de la roue arrière et puis dans les belles portions roulantes sur des beaux chemins, l’euphorie donne souvent l’envie de se laisser aller à rouler un peu plus fort qu’une allure d’endurance 😉

 

C’est aussi dense techniquement, pour passer les différents obstacles, trouver les bonnes trajectoires et les bons appuis sur le vélo afin de passer les courbes avec l’adhérence suffisante, travailler le freinage, le regard….  Tout cela demande donc un réel effort de concentration qui entraîne petit à petit une fatigue en plus de celle des efforts physiques.

 

Il faut donc apporter régulièrement de l’énergie pour réaliser ces efforts, et les participants peuvent compter sur les ravitaillements que nous proposons sur les parcours pour faire le plein d’énergie avec des produits adaptés.

Bien évidemment il est possible de réaliser des sorties gravel sur des parcours « faciles », sans être obligé de réaliser des efforts intenses.

Pour cette fois, nous n’avions pas notre cuisinier Valentin pour ce séjour, mais les petits déjeuners et repas étaient préparés par la Chef de la maison qui n’est autre que Ashleigh Moolman (cycliste professionnelle dans l’équipe CCC, multiple championne d’Afrique, 2ème du Tour d’Italie, de la Fleche Wallonne…) et qui cuisine extrêmement bien. 

On ne manquera pas de souligner la qualités des Vins et bières proposés ainsi que l’excellent café préparé  par Edward ou Carl, accompagné par un de ces gâteaux succulents qui sont sur la table du salon principal et qui vous regardent tendrement du coin de l’oeil…

La récupération

Pour récupérer rapidement, les participants peuvent donc compter sur les collations / repas d’après sorties, mais aussi sur un service de massage et de la cryothérapie.

Nos prochains stages vélo

Prochain rendez-vous dans quelques semaines maintenant du côté de Nice du 6 au 8 Décembre pour un stage d’entraînement sur route  

 

Fermer le menu
dolor. dictum felis Phasellus suscipit ipsum Praesent consequat. Sed tempus